Aller au contenu principal
09 July 2015

Escapade ornithologique en Normandie

Découverte des oiseaux marins dans le Cotentin

La presqu’île du Cotentin recèle de trésors insoupçonnés, du phare de Gatteville aux Iles Chausey et aux Falaises de Carolles en passant par la Baie des Veys, et ravie chaque année les amoureux des oiseaux et de la mer.

Le Cotentin recèle de sublimes sites de nidification pour Cormorans, Tadornes de Belon, goélands, Huîtriers Pie, passereaux, hérons, râles etc. Mais c’est sans compter les 50 000 oiseaux migrateurs qui survolent chaque jour la presqu’île !

Un paysage composé d’immenses plages sablonneuses, de falaises et de baies rocheuses mais aussi de marais et de bocages, avec notamment la Baie des Veys, vaste zone humide où l’on peut observer chaque année des milliers de limicoles et de canards, mais aussi le Faucon pèlerin, ou les Sternes en migration, ainsi que quelques phoques veaux-marins.

Des milliers d’oiseaux passent par le Phare de Gatteville, deuxième phare le plus haut d’Europe, où l’on peut voir Fous de Bassans, guillemots et puffins ou le rare Bruant des neiges, dans un paysage de bout du monde à couper le souffle, où avec un peu de chance, on peut assister à l’étonnant spectacle de minuscules passereaux luttant contre les éléments, traversant au ras des vagues l’océan souvent agité, au risque à chaque instant de se faire emporter par une lame.

Mais c’est sur les magnifiques Falaises de Carolles où recèlent une faune et une flore très variées avec 480 plantes différentes dénombrées que le spectacle de la migration est le plus incroyable, avec plus d’un million de passereaux tels que des pinsons, pipits et la Linotte mélodieuse passant chaque année, plusieurs dizaines de milliers chaque jours, parfois à quelques mètres des observateurs !

Enfin, une excursion aux îles Chausey, ses 300 îlots granitiques permet aussi d’observer les fous de Bassan et les Pinguins tordas, le faucon Emerillon, le Bécasseau violet, les Labbes, et, avec un peu de chance une bande de dauphins sautant dans l’étrave du bateau.