24 March 2014

Science : Cascade trophique au Yellowstone

Mots clefs : Voyage Yellowstone, loup gris, Parc national du Yellowstone

Le Loup gris (Cunis lupus) a été réintroduit dans le parc de Yellowstone en 1995-96 après avoir totalement disparu en 1926. Une étude récente publiée dans Forest Ecology and Management par Robert Beschta et William Ripple a étudié, plus de 15 ans après cette réintroduction, l’impact sur l’environnement forestier du parc. Ce rapport mérite donc une attention particulière quelques jours après la journée internationale des forêts (21 mars). Dans le nord de la zone d’hivernage des grands herbivores du parc, 10 espèces d’arbustes à petits fruits, présents dans des zones à peupliers (Populus tremuloides) ont été étudiées. La croissance de ces arbustes aux baies et feuilles très appréciées des Wapitis (Cervus elaphus) est en augmentation significative.

Quels mécanismes impliquant le loup ont-ils permis cette reprise de la croissance des espèces ligneuses ? Les wapitis en présence de prédateurs quittent les zones ouvertes de pâturage ou le compromis entre temps de vigilance et alimentation leur est défavorable. Très exposés au regard du loup, les herbivores sélectionnent un habitat plus dense, réorganisant leur répartition dans des zones beaucoup plus boisées. Les jeunes pousses des milieux ouverts, ainsi moins soumises à la pression de pâturage, sont favorisées.

Les résultats expriment le rétablissement d’une cascade trophique impliquant trois étages : Le loup, le wapiti et les plantes ligneuses. La récupération des arbustes et le retour de la forêt sont un soutien important aux réseaux trophiques de l’habitat qui pourra bénéficier à un large éventail d’espèces sauvages dans le Nord du Yellowstone. Les premiers résultats sont déjà mesurables puisque après la réintroduction du loup, les populations de wapitis ont diminué, mais celles des castors (Caster canadensis) et des bisons (Bison bison) ont augmenté, probablement en raison de la nouvelle disponibilité des plantes ligneuses et herbacées. 

Le parc du Yellowstone se découvre avec le Dr. Sandrine Brigault, médiatrice scientifique et professeur de science de la Terre au cours du séjour Escursia : http://www.escursia.fr/voyage-etats-unis-dans-parc-de-yellowstone