Aller au contenu principal
02 October 2017

OBSERVATIONS ORNITHOLOGIQUES DANS LE NORD DE LA GRÈCE

Le Lac Kerkini au nord de la Grèce est l’une des plus importantes zones d’hivernage d’Europe pour les anatidés (cygnes, oies, canards).

Il y a en effet peu d’endroits en Europe ou les canards hivernent en aussi grand nombre.

Quand la neige couvre la plus grande partie du continent, et que les froids les plus sévères arrivent, le lac Kerkini devient un refuge de première importance pour l’Est de l’Europe, où les oiseaux trouvent en permanence abondance de nourriture.

Parmi les rassemblements de canards de toute sorte, les Pélicans frisés ont un attrait spécial, du fait de leur nombre (jusqu’à 1000 individus de cette espèce très rare hivernent ici), mais aussi parce qu’ils arborent en cette fin d’hiver leur plumage nuptial, et enfin parce que, familiers des pêcheurs qui les nourrissent, ils se laissent approcher à quelques mètres.

Une autre spécialité du lac est l’Aigle criard qui hiverne régulièrement à Kerkini, en compagnie d’autres rapaces, comme l’Aigle royal, le Faucon pèlerin, et parfois le Faucon Sacre.

Des myriades d’oiseaux d’eaux se tiennent également sur le lac, comme les Flamants roses, les canards (parmis lesquels on recherchera le Fuligule nyroca et l’Erismature à tête blanche), les Aigrettes et les Cormorans. Quelques limicoles peuvent également être présents.

Les oies rieuses sont également la en nombre, parmi lesquelles se tiennent quelques individus de la très rare oie naine !

Le tout, dans une ambiance de début de printemps, en plein mois de janvier !