21 May 2019

Le mystère des oiseaux migrateurs

Carte, boussole et surtout GPS, des outils que nous connaissons bien !  On ne pourrait d’ailleurs plus s’imaginer nous diriger sans. A contrario, chez les oiseaux, voler, se déplacer d'un endroit à l'autre semble inné. Chaque année, sur toutes les espèces d’oiseaux nichant en Europe et en Asie, environ 40% font l’aller-retours entre le Nord et le Sud. Ces « oiseaux migrateurs », sont ainsi capables de parcourir des milliers de kilomètres sans se perdre. Mais une question perdure depuis toujours…

 

...Pourquoi les oiseaux migrent-ils ?

Bien que certains groupes restent sédentaires, on constate que beaucoup d’oiseaux migrent en automne. Parmi eux, il y a ceux qui quittent l’Europe, et ceux qui migrent à l’intérieur de l’Europe. Bien que des exceptions existent, les différentes espèces choisissent leurs lieux de migration en fonction de températures plus clémentes en hiver et de zones susceptibles de staisfaire leurs besoins alimentaires. Les migrations peuvent être longues et éprouvantes ; afin de s’y préparer, les oiseaux changent de comportement et de rythme, ils se réveillent la nuit par exemple et surtout, ils mangent… et mangent encore ! Le but étant de faire des réserves d’énergie. Certains doublent même leurs poids avant le départ.

 

Comment ne pas perdre le Nord ?

voyage-nature-martin-pecheur-gayulo

Il y a autant de théories que d’études sur le sujet !

L’environnement tient évidemment une place importante sur l’orientation des oiseaux migrateurs. Le ciel, par exemple sert de point repère quand la météo le permet. Ils se servent ainsi du Soleil le jour, des étoiles et de la Lune la nuit pour se diriger. Leurs connaissances du terrain et leur excellente mémoire ne sont pas en reste, rivières, chaînes de montagnes… Tout est enregistré !  Mais alors, comment font-ils lors de leur première migration ?

Une autre théorie évoque « les sens ».  Beaucoup moins utilisés chez nous les humains depuis la création des outils de navigation,  ils sont au contraire très développés chez les animaux. La vue est excellente chez les oiseaux, de près, mais aussi de (très) loin ! Ils voient le spectre de couleurs, détectent les ultraviolets, mais aussi la polarisation de la lumière solaire. L’ouïe, l’odorat, ou encore le toucher sont eux aussi plus ou moins développés selon les espèces. Trouver de la nourriture, percevoir les infrasons, communiquer ou encore déterminer la force et la direction du vent, deviennent de réels atouts lors de longue migration.

La magnéto-réception est quant à lui, un sens que les oiseaux sont capables de gérer grâce au combiné « champs magnétique terrestre – magnétite » . Ces minuscules cristaux, ont d’ailleurs été trouvés dans le cerveau ou dans la partie supérieure du bec de certains oiseaux, (similaires à ceux des boussoles !). Cela leur permet de connaître leur position et donc de s’orienter. .