voyage-guyane-aras-chloropteres-mathias-fernandez
08 April 2014

Voyage : Une oreille attentive durant votre voyage en Guyane

 

La Guyane, département français forestier d’Amérique du sud, petit point au nord-est sur une carte de ce continent, possède le plus grand bloc de forêt non fragmenté du monde.

L’immersion dans la forêt tropicale sera l'un des éléments fort de votre voyage en Guyane avec Escursia (http://www.escursia.fr/voyage-guyane). L’enchevêtrement des plantes (herbacées, ligneuses), l’encombrement de lianes et l’absence de ciel, représentent un environnement déroutant pour les visiteurs. Si l’œil s’habitue progressivement aux nuances de verts et fini par trouver un ordre dans la végétation, l’oreille n’est pas en reste.

L’un des aspects souvent méconnu de la forêt tropicale guyanaise est le bruit. Contrairement au désert, ici les sons sont omniprésents et semblent venir de toutes parts. Une étude menée dans les Nouragues par le Museum National d’Histoire Naturelle a permis de déployer un réseau de 24 microphones dans les sous-étages et couvert de la réserve naturelle. (source : Ecological Informatics)

Les résultats montrent que le paysage sonore d'une forêt tropicale, en l'absence de toute perturbation humaine, est en réalité subtilement structuré dans le temps et dans l'espace. Cette structure est probablement liée à des facteurs endogènes qui régissent dans le temps et l’espace l'activité acoustique des espèces animales. Autour de vous, existe donc une stratification verticale et horizontale des sons qui va dépendre de la répartition spatiale des espèces mais aussi de l’hétérogénéité de la végétation. Cette analyse suggère, non seulement que les forêts tropicales sont des lieux uniques pour la diversité acoustique, soutenant la nécessité de réduire les perturbations y compris le bruit anthropique, mais également que l’attention portée aux sons durant votre voyage en Guyane sera un bon indice de la « qualité » écologique des forêts explorées.