Aller au contenu principal
04 April 2014

Voyage : Les valeurs de la biodiversité lors de votre voyage nature au Costa Rica

Les services rendus par l’environnement sont devenus un concept clé dans la compréhension de la façon dont les Hommes bénéficient d’un écosystème particulier. Si cette approche a été popularisée par le Millenium Ecosystem Assessment (MEA) en 2005, le Costa Rica fait figure de précurseur dans ce domaine. Quatre types de « services » associés à l’environnement ont été mis en avant :

  • La conservation de la biodiversité pour ses bienfaits à l’échelle locale mais aussi planétaire (BIODIVERSITE)
  • Le stockage du carbone pour l’atténuation du changement climatique (CARBONE)
  • Les services Hydrologiques pour la consommation humaine, l’irrigation et la production d’hydroéléctricité (EAU)
  • La beauté pour l’écotourisme et le loisir (TOURISME)

En fait, il s’agit de définir quelles sont les valeurs d’un environnement en fonction de caractéristiques tangibles mais aussi éthiques/subjectives, dans une perspective de satisfaire au bien être humain sur le long terme. Malheureusement, il est rare qu’un seul écosystème remplisse à lui seul l’ensemble de ces fonctions de services et un compromis doit souvent être trouvé pour justifier de son état conservé.

Une étude publiée dans Environmental Conservation (2013) par Bruno Tocatelli a permis de dessiner la carte des points chauds et points froids des valeurs et services rendus par les forêts du Costa Rica. Cette carte permet de mettre en avant les territoires particuliers où les services rendus par l’environnement sont plus ou moins convergeants. Les territoires qui rassemblent le plus de services (biodiversité, carbone, eau et écotourisme) seront, in fine, favorisés en termes de conservation.

Au cours de votre voyage au Costa Rica vous traverserez donc différentes écorégions aux statuts de conservation différents et aux capacités de « rendre service » à l’Homme, différentes.

Lorsqu’Escursia développe ses voyages natures au Costa Rica, bien sûr, la visite des grands sites remarquables du pays est au programme, mais pas seulement. Ainsi, en proposant de nouvelles étapes, le produit « voyage au Costa Rica » crée une valeur là où elle n’existait pas et un service nouveau rendu par la biodiversité. La capacité d’un tour opérateur à développer ce type de voyage, participe donc aux choix des politiques de gestion de l’environnement et contribue à la conservation de la biodiversité.

Cette carte des zones où les services rendus par le tourisme sont comparés aux autres services (Eau, Carbone et Biodiversité) montre combien il est difficile de trouver des espaces offrant les 4 services simultanément. Le voyage au Costa Rica développé par Escursia (http://www.escursia.fr/voyage-costa-rica-voyage-naturaliste-au-costa-rica) traverse ainsi plusieurs zones où la valeur touristique est successivement élevée puis faible. Ce choix a le triple avantage de permettre la visite des sites les plus exceptionnels du Costa Rica, de Voyager en dehors des sentiers battus et enfin de contribuer à donner une valeur écotouristique à certains espaces qui en ont été dépourvus.